Inscription
PRENEZ UN RENDEZ-VOUS EN LIGNE
DIRECTEMENT AVEC L'AVOCAT QU'IL VOUS FAUT !

Reconnaissance et indemnisation d’un accident du travail

Victime d’un accident du travail ou de trajet, le salarié bénéficie de la couverture accident du travail sous réserve de certaines démarches et conditions.
En cas d’accident sur le lieu de travail ou sur le trajet entre celui-ci et le domicile, la santé du salarié est impactée. Compte tenu du facteur professionnel il profite d’une protection spéciale, soumise cependant à certains critères et au respect d’un formalisme particulier. 

Vous avez était victime d’un tel accident et les relations entre vous et votre employeur ou avec la caisse d’assurance maladie sont compliquées ? Meet laW vous propose un rappel des règles en matière de couverture d’accident du travail. 

La reconnaissance de l’accident

Un accident doit causer une lésion soudaine, qu’elle soit physique ou morale, consécutive à une action qui s’inscrit dans le cadre de l’exécution du contrat de travail, c’est-à-dire alors que le salarié se trouve sous le contrôle et l’autorité de l’employeur. 

La réunion de ses éléments est importante car elle entraine la reconnaissance du caractère professionnel de l’accident, ouvrant droit au versement d’indemnités journalières et la prise en charge des frais médicaux à hauteur de 100 %. 

La caisse d’assurance maladie dispose d’un droit de contrôle (enquête) sur l’origine professionnelle de l’accident pendant un délai de 30 jours à compter de la déclaration de l’accident. 

Les démarches de la déclaration de l’accident

En cas d’accident, le salarié doit informer son employeur au plus tard dans les 24 heures qui suivent l’accident (sauf en cas de motifs légitimes, force majeure ou impossibilité absolue). 

L’employeur de son côté déclare l’accident dans les 48 heures à la caisse d’assurance maladie. Cette déclaration peut être émise avec réserves concernant l’origine professionnelle de l’accident. 

Indemnités

Lorsque le salarié est placé en arrêt de travail consécutif à l’accident, il est indemnisé par la Sécurité Sociale sans délai de carence, c’est-à-dire dès le lendemain du jour de l’accident jusqu’à son rétablissement sur la base d’une indemnité journalière. 

Cette indemnisation se fait par le versement d’indemnités journalières calculées en pourcentage, variant de 60% à 80% sur la base du salaire journalier de référence.

Les frais médicaux ou d’hospitalisation sont pris en charge à 100 % sans avance à faire par le salarié s’il présente sa feuille d’accident du travail. 

L’employeur peut opter pour la subrogation, c’est-à-dire maintenir le salaire du salarié en arrêt et percevoir directement les indemnités journalières. 

Enfin, sous conditions, le salarié bénéficie normalement d’une indemnisation complémentaire légale ou conventionnelle versée par l’employeur pour couvrir l’écart entre son salaire normal et les indemnités journalières, dont le montant et la durée de versement peuvent varier en fonction de la Convention collective dont dépend le salarié. 
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.