PRENEZ UN RENDEZ-VOUS EN LIGNE
DIRECTEMENT AVEC L'AVOCAT QU'IL VOUS FAUT !

La tutelle

La tutelle fait partie des mesures judiciaires de protection des personnes majeures, nécessaire pour la sauvegarde de leur personne et de leur patrimoine.
Vous vous apprêtez à prendre rendez-vous avec un avocat, pour discuter de cette mesure de protection à votre égard ou pour un proche? La rédaction Meet laW vous donne quelques informations sur ce sujet pour préparer votre rendez-vous.

Les personnes concernées

La mesure de tutelle concerne les personnes en grande vulnérabilité et perte d’autonomie, qui en raison d’une altération de leurs facultés physiques ou psychiques, ne sont plus aptes d’effectuer les actes de la vie civile et/ou de protéger leurs intérêts. 

Afin d’empêcher qu’elles se causent du tort, une personne est désignée pour assurer l’assistance et le contrôle de leurs actes et prises de décision. 

La désignation d’un tuteur

Seules certaines personnes sont habilitées à faire une demande de mise sous tutelle : 
  • La personne elle-même.
  • Son conjoint.
  • curateur (en cas de curatelle).
  • Les enfants, les parents ou les frères et sœurs.
  • Un allié (psychologue, travailleur social, etc…) ou le procureur de la République.
La demande se fait auprès du Tribunal judiciaire, soit en remplissant le Cerfa prévu, soit par lettre recommandée avec accusé de réception, en indiquant l’état civil de la personne, une description des faits justifiant la nécessité de la mesure, à laquelle est joint un certificat médical établi par un médecin agréé. 

Le juge des tutelles examine ensuite la demande et prend la décision, soit de rejeter la demande, soit d’opter pour une autre mesure, soit il décide de la mise sous tutelle en désignant un tuteur, voire plusieurs, parmi les proches, ou sinon un tuteur professionnel (un mandataire judiciaire). 

Les prérogatives du tuteur

En matière de prérogatives accordées au tuteur, il faut distinguer deux types d’actes qui peuvent être effectués. 

Les actes de disposition ont vocation à impacter directement le patrimoine de la personne, il s’agit par exemple de la vente d’un bien ou de la souscription à un crédit. Pour ces types d’actes le tuteur représente le majeur mais doit au préalable recueillir l’autorisation du juge ou du conseil de famille s’il y en a un. 

Les actes d’administration, sont les actes de la vie courante comme le paiement de factures, les achats courants, la conclusion de contrats d’assurance, etc… Ces actes sont faits directement par le tuteur sans contrôle, si ce n’est éventuellement de respecter un budget fixé par le juge ou le conseil de famille. 
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.