Prenez rendez-vous en ligne
avec l’avocat qu’il vous faut
Comment fonctionne une assurance-vie ?

Comment fonctionne une assurance-vie ?

Publié le : 08/02/2023 08 février févr. 02 2023

L’assurance-vie demeure le moyen d’épargne le plus utilisé en France. Il s’agit d’une manière sécurisée pour concentrer son capital sur du long terme, afin d’anticiper sa retraite, ou de protéger financièrement ses proches en cas de décès. 
 

Le principe du contrat d’assurance-vie


Le contrat d’assurance vie permet de constituer une épargne, par des versements, que l’assureur doit restituer, sous forme de capital ou de rente, au terme du contrat. Cette assurance peut couvrir en réalité trois types de contrats :
 
  • Le contrat en cas de vie permet de constituer une épargne, et astreint l’assureur à la restituer au bénéficiaire du contrat (vous ou une autre personne désignée), à la fin du contrat ou lorsque le souscripteur décède ;
  • Le contrat décès oblige l’assureur à verser un capital ou une rente au bénéficiaire si le souscripteur décède avant une certaine date ;
  • Le contrat vie et décès permet de constituer une épargne, et engage l’assureur à la restituer :
    • Au souscripteur s’il est en vie à la fin du contrat ;
    • Au bénéficiaire si vous décédez avant le terme du contrat.
 

Le fonctionnement du contrat d’assurance-vie


A la suite de la souscription du contrat d’assurance-vie, vous devez verser des cotisations périodiques pour constituer l’épargne. L’assureur doit faire fructifier votre épargne, selon un support que vous choisissez. Lorsque le contrat prend fin, l’assureur doit restituer l’épargne, sous forme de capital ou de rente, au bénéficiaire du contrat (vous ou un tiers).

Selon les conditions de votre contrat, vous pouvez désigner un ou plusieurs bénéficiaires :
 
  • Par mention dans le contrat d’assurance ;
  • Par testament ;
  • Par lettre simple à l’assureur.

Pour que le contrat dispose d’un caractère irrévocable, le bénéficiaire doit donner son accord :
 
  • Par signature d’un avenant au contrat ;
  • Par signature d’un document écrit entre le souscripteur et le bénéficiaire, qui sera notifié à l’assureur.

 

La possibilité de racheter l’épargne


Si vous avez besoin de retirer de l’argent, avant la fin du contrat, vous pouvez procéder à :
 
  • Un rachat partiel consistant au retrait d’une partie de l’épargne.
  • Un rachat total consistant au retrait de la totalité de l’épargne. Ce dernier entraîne la résiliation du contrat.

Les rachats ne sont possibles que si :
 
  • Le bénéficiaire n’a pas formellement accepté sa désignation ;
  • Le bénéficiaire donne son accord par écrit, malgré l’acceptation formelle de la désignation.

Plus de contenus

<< < ... 7 8 9 10 11 12 13 ... > >>

Besoin d’aide ?

Consultez les questions fréquemment posées via la FAQ. 
Si vous ne trouvez pas de réponse, contactez-nous. Réponse sous un délai de 24H jours ouvrés.
  1. Consulter la FAQ
  2. Contacter le support
Navigateur non pris en charge

Le navigateur Internet Explorer que vous utilisez actuellement ne permet pas d'afficher ce site web correctement.

Nous vous conseillons de télécharger et d'utiliser un navigateur plus récent et sûr tel que Google Chrome, Microsoft Edge, Mozilla Firefox, ou Safari (pour Mac) par exemple.
OK